Manucure et Tutos : Le stamping

Bonjour Bonjour à toutes et tous !

Oui, bon, je sais. Ça fait longtemps. Mais ce temps m’a genre CARRÉMENT plombé le moral. Tellement que je suis retournée aux vernis des collections automne/hiver (oui oui, c’est dire ! ). Mais là, le soleil se pointe (un peu) donc je reviens à mes anciens amours, à savoir la COULEUR ! (comment ça je crie ?).

Alors alors, aujourd’hui, on va parler de stamping. Pour les non-connaisseuses, il s’agit d’un effet « tampon » sur l’ongle. Oui oui ça existe. En fait il s’agit de plaques gravées. Vous pouvez en trouver un peu partout sur la toile (attention aux différences de prix !!!), certaines filles vendent même leurs plaques qu’elles ont créées elles-même, par exemple Nailz Craze (sur facebook ou vous trouverez un avis d’une blogueuse ICI). Les plus grandes marques (connues) sont Cheeky, Bundle Monster ou encore Konad. Vous pouvez les acheter sur Amazon.

Le stamping - le résultat

Celles que je vais vous présenter aujourd’hui sont des Gals, inconnues au bataillon avant qu’on me les offre…
Alors, pour commencer, comment vous dire… je m’entraine au stamping depuis Noël et j’ai seulement réussi il y a peu. Depuis, l’essayer c’est l’adopter. Cela embellit vos manucures en deux deux et c’est genre SUPER rapide !

Voici mon aventure (on ne se moque pas svp !)

Comme dit, on m’a offert ces plaques à Noël, avec le tampon et la raclette. (bah oui, sinon ça sert à rien m’avait-on dit). En fait que neni !
J’avais regardé déjà plusieurs tutos, vidéos, explications et je ne comprenais pas pourquoi je n’y arrivais pas alors que toutes les blogueuses disent que c’est super facile, que même étant débutantes, elles savaient le faire. Alors voici quelques erreurs qui peuvent (à vous aussi) vous arriver.

1. J’applique le vernis mais il ne rentre pas dans les rainures !

Oui, bon, là vous pouvez rire ! En fait, j’avais pas fait attention, mais il y a un film bleu sur les plaques pour les protéger. Il suffit de l’enlever…

2. J’applique le vernis, mais lorsque je passe ma raclette, tout part…

En fait, il n’y a que certains vernis qui fonctionnent en stamping. Les marques que j’ai essayées (et qui fonctionnent) sont : Catrice, Kiko et bien évidemment les vernis fait exprès : les vernis Konad (ICI). Sachez que ces vernis ne font que 5mL, donc oui, le prix est quelque peu abusé (5.50euros env.), mais au moins, pour une débutante, c’est une valeur sûre.
En fait votre vernis doit être quelque peu compact, épais… certains Essie fonctionnent aussi parait-il. Essayez, vous trouverez ! (Sinon, comme d’habitude, Pshiiit nous aide : voici une liste qui peu vous aider. )

3. Bon, j’ai tout : la plaque, le vernis, la raclette mais non. Le vernis NE VEUT PAS rester sur le tampon.

En fait, plusieurs facteurs peuvent jouer. Le vernis ne doit pas sécher entre le moment où vous le raclez et celui où vous le mettez sur le tampon. Donc, à bannir : les endroits trop ensoleillés (OUIN pas sur la terrasse :() et le faire proche d’un radiateur.
Sinon, il se peut que votre plaque et/ou tampon soit trop gras ou qu’un peu de vernis séché (de vos précédents essais) est resté dans les rainures. Il suffit de passez un coton ou mouchoir (attention aux rayures sur les plaques !) de dissolvant sans acétone sur les plaques et sur le tampon (sécher avec un mouchoir) avant d’appliquer le vernis sur les plaques.

Le transfert

Le transfert

4. Je comprends pas, je fais tout bien et pourtant, pourtant, ça ne fonctionne pas !
C’est ce qui m’est arrivé ces derniers mois… Jusqu’à ce que j’ai une illumination (oui, je commençais à rager contre ces foutues plaques !) : c’est peut-être la raclette !
J’enlève peut-être trop ou pas assez de vernis ! Alors, je me suis jetée sur une vieille carte de fidélité en plastique, je l’ai utilisé comme raclette et là…. tadaaaa ! Cela fonctionne enfin !

C’est bon ? Rassurées ? Alors on récapitule tout le procédé :

Vous appliquez votre base, votre vernis en deux couches (peu importe lequel) et vous laissez sécher (beaucoup beaucoup !).

La matos nécessaire pour le stamping :
– un vernis qui fonctionne ;
– une plaque qui vous avez choisi ;
– un mouchoir ou une plaque sur laquelle vous poserez votre plaque de stamping afin que celle-ci ne bouge pas ;
– du dissolvant sans acétone ;
– un mouchoir plein de dissolvant et un mouchoir sec ;
– le tampon ;
– la raclette (ou carte de fidélité).

Le matos

Le matos

C’est parti, une fois le vernis sec :

  • Placez votre plaque sur le mouchoir ;
  • Nettoyez là avec le mouchoir imbibé de dissolvant sans acétone, séchez la plaque avec le mouchoir propre et sec ;
  • Faites de même avec le tampon ;
  • Appliquez le vernis sur le motif choisi (juste ce qu’il faut pour ne plus voir les rainures) ;
  • Raclez avec la raclette ou la carte (inclinez votre raclette et tirez) ;
  • Appuyez votre tampon sur le motif rapidement ;
  • Enlevez le tampon de la plaque, le motif doit y être transféré ;
  • Appliquez sur l’ongle. Viser juste est un peu compliqué au début mais vous allez vous y faire ;
  • Laissez sécher ;
  • Topcoater. TADAAA

Toujours pas sûre d’avoir compris ? C’est parti en photo :

Le procédé

Le procédé

Stamping et paillettes

Stamping et paillettes

Manucure – Where is my chauffeur and beyond cozy d’ Essie

Bonjour à tous et à toutes,

Aujourd’hui je vous présente un de mes chouchous pour l’été : Where is my chauffeur d’ Essie ! Un bleu clair profond, juste flash ce qu’il faut avec un fini glossy à souhait ! Bref, tout ce qu’on aime pour l’été, que ce soit sur les ongles des pieds ou des mains.
VAL_9380
Pour l’habiller un peu (et pas non plus faire trop plage), j’ai décidé de le pumper avec le pailleté argenté profond « Beyond cozy » que l’on à déjà rencontré dans l’article précédent et d’ajouter pour le fun un petit nœud du kit Bourgeois (eh oui ENCORE). Voici le résultat :

Ce dont vous aurez besoin

Ce dont vous aurez besoin

Alors, étape par étapes :
Appliquez votre base et votre vernis, en deux couches.
Pour un vernis tel que Where is my chauffeur, qui a une texture assez épaisse, le petit plus est d’appliquer la première couche très fine, puis attendre que ça sèche (quitte à ce qu’il y ai des « trous ») puis appliquez une seconde couche. Vous verrez, le résultat sera plus propre !

L'application des couches : La main qui applique le vernis n'a qu'une couche de vernis sur les ongles et celle où j'applique le vernis dessus en a deux. On voit bien la différence :-)

L’application des couches : La main qui applique le vernis n’a qu’une couche de vernis sur les ongles et celle où j’applique le vernis dessus en a deux. On voit bien la différence 🙂

Ensuite, prenez un pinceau fin et trempez-le dans votre flacon de vernis qui servira pour faire le petit triangle au bout (un cure dent fera aussi l’affaire) et tracez le contour de votre triangle. Remplissez-le avec le pinceau de votre flacon de vernis. Attendez que ça sèche.
Pour coller le petit nœud (ou un nœud découpé dans un magazine), appliquez un peu de top coat à l’endroit où vous voulez qu’il soit et collez-le leeentement dessus avec l’aide d’une pince à épiler. Appuyez le temps que le top coat sèche et que le nœud colle. Comme suit:

Faire le triangle au bout des ongles

Faire le triangle au bout des ongles

Appliquez une dernière couche sur l’ensemble de l’ongle pour faire tenir la manucure et le nœud et tadaaa ! Vous êtes prête pour attirer les regards sur vos mains 🙂 Et voilà un petit récap au casou !

Le récap

Le récap

Le résultat

Le résultat

Bonne journée les petits,

ps: en vous écrivant (un peu énervée, j’avoue, merci l’administration française pour son incompétence), j’écoute Sandstorm_Darude :

Manucure : du pastel et des triangles, un brin de paillettes (comme il se doit pour une NPA)

Bonjour à tous !

Comme je vous ai dit début de semaine dernière, je vous réserve une petite surprise !
Tout d’abord, vous remarquerez que le blog s’est fait une petite beauté (mémo : ne pas oublier de se rappeler des bases en CSS que j’avais « à l’époque ») et il a une toute nouvelle et toute belle bannière ! Eh oui, les prochaines manucures et la prochaine recette de cupcake, si vous le voulez bien, seront illustrées de superbes photos faites par la génialissime Valentine Poulain (on file voir son site ICI et son facebook ICI, n’hésitez pas à la contacter, elle fait du super boulot a de supers prix !).

Revenons à nos moutons. Pour rappeler le soleil à l’ordre et suivre la mode du pastel, je vous propose une petite manucure facile et rapide : le triangle.
Une main vernis, c’est bien (nécessaire même je dirais), mais un vernis avec un petit « plus », c’est encore mieux ! Je suis une grande fan de tout ce qui est droit, régulier et avec des côtés. (Prenez moi pour une folle, oui). J’aime donc beaucoup les triangles et ça tombe bien : il y en a partout en ce moment (bagues, bracelets, colliers, sur des t-shirt…), alors pourquoi pas en faire une manucure ?

C’est parti !

Appliquez tout d’abord la base, puis votre vernis en deux couches, laissez sécher (bien sécher !!!). J’utilise ici un de mes chouchous, Lilascism d’Essie ! Je suis fan du violet, du pastel et celui-ci est un compromis parfait entre du violet et du mauve, une touche de blanc et taaadaaa : on a l’impression d’avoir un marshmallow sur l’ongle ! Rien de mieux pour se dire que le printemps (re)viendra.

Un fois votre vernis bien sec, vous pouvez vous lancer. Ici, j’ai pris un pochoir (toujours de la fameuse pochette Bourgeois) en forme de triangle mais vous pouvez très bien former un triangle en collant du scotch sur votre ongle.
Si vous préférez cette « technique » : Découpez trois bandes de scotch, collez-les en forme de triangle sur votre table, sans appuyer et décollez le triangle, cela permettra que le vernis que vous avez utilisé en « base » ne « colle » pas sur le scotch lorsque vous retirerez celui-ci :

Le pochoir triangle "home made"

Le pochoir triangle « home made » (ne vous moquez pas du montage horrible, mon ordi ne veut plus du pack adobe 😦 )

Quoiqu’il en soit, collez votre triangle et/ou une autre forme (voir photo plus bas) où vous le souhaitez sur l’ongle et appuyez très trèèès légerement pour pas qu’il y est de plis. Appliquez votre vernis sur le pochoir, attendez quelques secondes et retirez le douuuucement. Tadaaa ! Laissez sécher, appliquez du top-coat et, si c’est bien fait, vous êtes tranquille pour minimum 5 jours 🙂

La technique du pochoir

La technique du pochoir

J’ai utilisé, ici, mon chouchou pailleté Beyond Cozy, d’Essie. C’est un vernis aux paillettes argentées, épais. Je vous conseille, en effet, de prendre un vernis épais pour faire le pochoir, si vous débutez, comme cela il y a moins de chance que le vernis « coule » en enlevant le pochoir de l’ongle…
Pour une meilleure idée des étapes, voici le tout en images :

La manucure du triangle étape par étape

La manucure du triangle étape par étape

Le résultat !

Le résultat !

Voilà voilà pour aujourd’hui !
Dites moi ce que vous en pensez et si vous avez essayé ! Bon journée et bonne cueillette de muguet 🙂

Manucure : la french en « V »

Bonjour à toutes ! (quoique les manucures, ça se développe chez les hommes aussi ;-))

Je vous présente aujourd’hui une petite idée de nail art facile à faire et rapide : la french en « V » !

Le résultat

Le résultat

Pour commencer, choisissez deux vernis qui vous plaisent et se coordonnent. Appliquez votre base afin de protéger l’ongle. Puis, appliquez votre premier vernis, qui servira de « base ». Personnellement j’utilise le vernis Where is my chauffeur d’Essie et Nail Colour 3 d’Essence ( Midnight date et City that never sleeps, pour quelques paillettes ) pour le « V ».

Les vernis utilisés pour la manucure en "V"

Les vernis utilisés pour la manucure en « V »

Ensuite, prenez votre second vernis et appliquez-le du côté de l’ongle vers le centre. Recommencez de l’autre côté de l’ongle (voir photo). Le plus simple est de ne pas bouger le doigt, mais  de « tirer » votre vernis vers le centre de l’ongle. Vous vous retrouvez avec une forme de « V ».

Votre vernis "de base"

Votre vernis « de base »

L'autre côté du "V", de la gauche au milieu

L’autre côté du « V », de la gauche au milieu

Le premier côté du "V" de la droite au milieu

Le premier côté du « V » de la droite au milieu

La manucure en "V"

La manucure en « V »

Pour plus de fun, vous pouvez ajouter des paillettes en superposant le vernis pailleté sur le « V » et/ou, comme moi, bien délimiter les deux couleurs avec l’aide d’une striping tape.

Striping tape

Striping tape

Le matos pour la striping tape

Le matos pour la striping tape

Manucure en "V" avec striping tape

Manucure en « V » avec striping tape

Mais qu’estcequs’estqueca ??? La striping tape est un espèce de scotch très fin et brillant de différentes couleurs : vert, or, blanc, rose, bleu etc ou, comme ici, argent. Vous pouvez le trouver sur le net, dans laPshiiitboutique ou, comme moi, dans le kit que Pshiiit a concocté pour Bourgeois (dans tous les Monoprix pour env. 8euros).

Kit nail art de Bourgeois et Pshiiit

Kit nail art de Bourgeois et Pshiiit

Il se « colle » sur l’ongle mais tient miiiille fois mieux avec un bon topcoat par dessus. Pour l’appliquer, le plus simple est de se munir d’une paire de ciseaux fins et d’une pince à épiler. Découpez un long morceau de striping tape et appliquez-la avec l’aide de la pince à épiler sur l’ongle. Appuyez ensuite avec le doigt pour bien qu’elle adhère sur l’ongle. Attention, votre vernis doit être sec. Appliquez un top coat par dessus et tadaaa ! Une jolie manucure colorée 🙂

Alors, vous en pensez quoi ? 🙂

ps: en vous écrivant, j’écoute : Passenger_Let her go

Manucure : été et petits pois

Bonjour bonjour ! Aujourd’hui je vais vous montrer une petite manucure hyper facile qui fait toujours son effet : les petits pois/points !

Des ptits pois ! Des ptits pois !

Des ptits pois ! Des ptits pois !

Alors, niveau facilité vous ne pouvez pas vous tromper, niveau temps hmmm, le temps que tout sèche, vous aurez besoin d’une demi-heure je pense ! [C’est parti !]
Limez l’ongle (toujours avec une lime en verre ! ) comme vous le souhaitez, appliquez une base. Personnellement, j’utilise la base de chez Sephora « Miracle Cure ». Suite à une période « ongle capsule » ils ont un peu du mal à s’en remettre. La base est bien, pas topissime, mais elle fait son taff.

Les vernis utilisés

Les vernis utilisés

Ensuite, appliquez une couche de blanc (ici Essie_blanc le seul qui fasse pas « Tip-Ex »), toujours en « Trois-temps » : passez le pinceau au centre de l’ongle puis une fois à droite, une fois à gauche. Si des parcelles d’ongle apparaissent sur les côtés, ne vous obstinez pas à les combler, c’est plus jolie un ongle redessiné par un vernis ! Attendez que ça sèche. Ensuite, appliquez un vernis plus « nacré » (ici Essie_Imported Bubbly). Ce n’est pas une obligation, personnellement je préfère un blanc plus « nuancé » comme base de couleur, le bronzage n’étant pas encore au top top héhé ! Si vous faites l’impasse sur le nacré, appliquez une seconde couche de blanc. Attendez que ça sèche, que ça sèche bien !

Puis, avec l’aide des dotting-tools (les espèce de tubes colorés sur la photo), choisissez la taille qui vous convient et munissez vous d’un peu de papier d’aluminium. Choisissiez les vernis qui vont vous servir pour les petits pois (ici Essence_36 (jaune) et Essence_41 (rouge) ainsi que Essie_Where is my chauffeur ?) et faites des petites gouttes sur la feuille d’aluminium. Trempez vos dotting-tool dedans et c’est parti pour un moment de créativité !

Dotting tool et autres idées !

Dotting tool et autres idées !

Appliquez les petits pois partout où vous voulez sur l’ongle. Changez de taille de dooting-tools suivant les couleurs/endroits pour plus d’inventivité !).
Laissez sécher ou appliquez un sèche vite (celui d’Essie est great !) suivi d’un top coat, en une ou deux couches, comme vous voulez !

Infos en plus, si vous n’avez pas de dotting tool, pas de panique ! Il existe des manière « maison » pour faire (presque le même) résultat, du type : mine de stylo sec, embout d’un stylo quatre-couleur, cure dent… voici une petite vidéo qui vous aidera :

Sinon vous pouvez en acheter sur internet ou chez la mythique Pshiiit (La pshiiiit-boutique). Vous avez trouvé une alternative ? Go il vous suffit de suivre la méthode en haut !
Voici une autre idée: avec un vernis Kiko comme couleur principale (Enigma Green) et des pois en blanc (Essie_blanc) sous un top coat mat (Manhattan_Promat) qui n’est pas génial, il paraît que les Essie sont très bien ! (eh oui, je ne jure que par cette marque visiblement ;-))

Manucure mat dans le même esprit

Manucure mat dans le même esprit

ps : en vous écrivant, j’écoute : Macklemore_ Can’t Hold Us