Pâtisserie : LA recette de cupcakes aux fruits rouges (enfin !)

Bonjour à tous !

Vous avez peut-être prévu de recevoir ce weekend, ou juste envie de faire plaisir ? Je vous livre THE recette de Cupcake pour faire fureur. Simple, rapide, facilement adaptable aux goûts de tous et beaux avec ça ! De quoi s’éclater en pâtisserie 🙂

Cupcakes aux fruits rouges

Cupcakes aux fruits rouges

Alors c’est parti !
Tout d’abord, il vous faut de quoi faire un simple Muffin :

Temps de préparation : 20min
Temps de cuisson : 25min
Préchauffez le four à 180°C

Ingrédients :

– Moule à cupcake/muffin ou petites alvéoles (dispo dans toutes les grandes surfaces),
– 2 oeufs,
– 120g de sucre glace,
– 8 cuillères à soupe de lait,
– 250g de farine,
– 8c à soupe rases de levure chimique,
– 120g de beurre fondu.

Vous pouvez adapter cette recette de base pour tous les goûts de muffins que vous voulez, ici j’en ai fait aux fruits rouges.

– le zeste rappé d’un citron,
– 150g de fruits rouges (frais de préférence, mais si vous ne voulez pas que le jus des fruits se mélange à la pâte, prenez des fruits congelés entiers, ne les décongelez pas avant !!!),
– Un peu de vanille liquide ou de sucre vanillé (selon les goûts).

La recette :

– Fouettez les oeufs et le sucre glace pendant 3minutes (cette étape est essentielle ! Allez on se muscle ! On se muscle !),
– Incorporez le lait,
– Mélangez la farine et la levure,
– Tout en fouettant versez l’ensemble sur les oeufs,
– Ajoutez le beurre fondu (à température ambiante, toujours ! ),
– Ajoutez le citron et la vanille et mélangez,
– Mettre deux cuillères à soupe environ dans chaque alvéole,
– Ajoutez dessus les fruits rouges,
– Remettre deux cuillères à soupe environ pour couvrir les fruits,
– Cuir à 180° pendant 25min. Sortez-les du four une fois cuits. Plantez une lame dans un muffin, si elle ressort propre c’est que c’est booon !

Vous pouvez les dégustez tels quels (au petit dej c’est un délice !) ou en faire des cupcakes. Pour les cupcakes, laissez refroidir les muffins. Pendant ce temps préparez le glaçage.

Idée de présentation

Idée de présentation

Les Cupcakes :

Temps de préparation : 5min
Temps de cuisson : 0min

Il existe différentes recettes de glaçage (au fromage frais, à la chantilly, au chocolat ou, comme ici, au beurre).

Les ingrédients :

– 100 g de beurre mou,
– 300 g de sucre glace,
– 2 cuillères à soupe de lait,
– Du colorant alimentaire si vous voulez ou du jus de betterave (pour une coloration rouge/rose, elle sera saine et sans goût de betteraves). Ici j’ai utilisé du colorant alimentaire liquide,
– De quoi aromatiser votre glaçage (vanille liquide,citron, liqueur, café…). Ici j’ai utilisé du citron et de la vanille,
– De quoi décorer vos cupcakes (fruits frais, déco pour gâteau, chocolat… cela depend de votre inspiration !). Ici j’ai utilisé des framboises et des myrtilles fraiches.

La recette :

– Ramollir le beurre à la main (ou vraiment quelques secondes au micro ondes). Le travailler jusqu’à ce qu’il soit bien lisse,
– Ajoutez le sucre glace et le lait,
– Mélangez assez longuement jusqu’à ce que l’appareil soir lisse et brillant,
– Ajoutez le colorant et/ou de quoi les aromatiser,
– Le glaçage est prêt ! Étalez-le à la cuillère, ou montez-le avec l’aide d’une poche à douille. C’est le moment de vous amuser ! Faites les formes, les goûts et la déco que vous voulez !
Il est préférable de laisser le glaçage se durcir un peu au frigo avant de décorer, la décoration adhérera mieux !
– Remettre au frigo le temps de servir.

Dépêchez vous si vous voulez y goûter, ils partiront trèèès vite ! 🙂
Go les gourmands !

Idée de présentation

Idée de présentation

Ps : En vous écrivant, j’écoute : Hugh Laurie_St James Infirmary

Ps2: Crédit photo : Valentine Poulain Photographie, son Facebook ICI et son site ICI, n’hésitez pas à la contacter.

Publicités

Manucure : du pastel et des triangles, un brin de paillettes (comme il se doit pour une NPA)

Bonjour à tous !

Comme je vous ai dit début de semaine dernière, je vous réserve une petite surprise !
Tout d’abord, vous remarquerez que le blog s’est fait une petite beauté (mémo : ne pas oublier de se rappeler des bases en CSS que j’avais « à l’époque ») et il a une toute nouvelle et toute belle bannière ! Eh oui, les prochaines manucures et la prochaine recette de cupcake, si vous le voulez bien, seront illustrées de superbes photos faites par la génialissime Valentine Poulain (on file voir son site ICI et son facebook ICI, n’hésitez pas à la contacter, elle fait du super boulot a de supers prix !).

Revenons à nos moutons. Pour rappeler le soleil à l’ordre et suivre la mode du pastel, je vous propose une petite manucure facile et rapide : le triangle.
Une main vernis, c’est bien (nécessaire même je dirais), mais un vernis avec un petit « plus », c’est encore mieux ! Je suis une grande fan de tout ce qui est droit, régulier et avec des côtés. (Prenez moi pour une folle, oui). J’aime donc beaucoup les triangles et ça tombe bien : il y en a partout en ce moment (bagues, bracelets, colliers, sur des t-shirt…), alors pourquoi pas en faire une manucure ?

C’est parti !

Appliquez tout d’abord la base, puis votre vernis en deux couches, laissez sécher (bien sécher !!!). J’utilise ici un de mes chouchous, Lilascism d’Essie ! Je suis fan du violet, du pastel et celui-ci est un compromis parfait entre du violet et du mauve, une touche de blanc et taaadaaa : on a l’impression d’avoir un marshmallow sur l’ongle ! Rien de mieux pour se dire que le printemps (re)viendra.

Un fois votre vernis bien sec, vous pouvez vous lancer. Ici, j’ai pris un pochoir (toujours de la fameuse pochette Bourgeois) en forme de triangle mais vous pouvez très bien former un triangle en collant du scotch sur votre ongle.
Si vous préférez cette « technique » : Découpez trois bandes de scotch, collez-les en forme de triangle sur votre table, sans appuyer et décollez le triangle, cela permettra que le vernis que vous avez utilisé en « base » ne « colle » pas sur le scotch lorsque vous retirerez celui-ci :

Le pochoir triangle "home made"

Le pochoir triangle « home made » (ne vous moquez pas du montage horrible, mon ordi ne veut plus du pack adobe 😦 )

Quoiqu’il en soit, collez votre triangle et/ou une autre forme (voir photo plus bas) où vous le souhaitez sur l’ongle et appuyez très trèèès légerement pour pas qu’il y est de plis. Appliquez votre vernis sur le pochoir, attendez quelques secondes et retirez le douuuucement. Tadaaa ! Laissez sécher, appliquez du top-coat et, si c’est bien fait, vous êtes tranquille pour minimum 5 jours 🙂

La technique du pochoir

La technique du pochoir

J’ai utilisé, ici, mon chouchou pailleté Beyond Cozy, d’Essie. C’est un vernis aux paillettes argentées, épais. Je vous conseille, en effet, de prendre un vernis épais pour faire le pochoir, si vous débutez, comme cela il y a moins de chance que le vernis « coule » en enlevant le pochoir de l’ongle…
Pour une meilleure idée des étapes, voici le tout en images :

La manucure du triangle étape par étape

La manucure du triangle étape par étape

Le résultat !

Le résultat !

Voilà voilà pour aujourd’hui !
Dites moi ce que vous en pensez et si vous avez essayé ! Bon journée et bonne cueillette de muguet 🙂

Pâtisserie et Manucure : des surprises vous attendent, restez connectés !

Bonjour à tous, un petit billet pour vous dire que je vous prépare des petites choses qui devraient vous plaire, restez connectés 🙂

N’hésitez pas à spéculer ! 🙂

Surprise surprise !

Surprise surprise !

Pâtisserie : La pâte à chou, les chouqueeettes ! Chouchou queque**es !

Bonjour Bonjour !

Aujourd’hui une recette pour un bon goûté ou un dessert bien frais à base de pâte à chou ! Je vous donne plusieurs idées de dégustations plus bas ! Lets gooo pour la pâte à chou :

La pâte à chou :

Préparation : 30minutes
Cuisson : 30 minutes
Préchauffer le four à 210°

– 150g de farine

Chou

Chou

– 100g de beurre
– 4 oeufs
– 25 cl d’eau
– 15g de sucre en poudre
– 1 pincée de sel

– Portez à ébullition l’eau, avec le sucre, le sel et le beurre.
– Retirez du feu et ajouter la farine d’un seul coup, mélangez pour obtenir une pâte homogène. Asséchez la pâte sur le feu, elle doit former une « boule ».
– Enlever du feu et incorporer les œufs un à un en mélangeant bien à chaque fois, avec l’aide d’une fourchette.
– Avec l’aide de deux cuillères (ou d’une poche à douille si vous avez le courage), formez des petits tas sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisée. La taille des tas dépend de la taille que vous voulez avoir pour les chou, sachant qu’ils gonflent mais ne s’étalent pas (normalement  ;-)). Soupoudrez de sucre glace pour qu’ils caramélisent lors de la cuisson.
– Cuir 30 minutes à 210° dans le bas du four. Une fois cuits (ils doivent avoir gonflés et être dorés), laissez-les refroidir dans le four éteint et déguster !

Pour les chouquettes au sucre ou au chocolat :

– Lorsque vous avez fini les « petits tas », sou-poudrez vos chou de sucre perlé (ou de sucre en morceau réduits en miettes dans un torchon avec l’aide d’un marteau). Secouez la plaque pour que le sucre en excédent tombe des chou et recommencez l’opération. Cuire comme indiqué ci-dessus. Vous pouvez faire la même chose avec du chocolat.

Chouquettes au sucre et au chocolat

Chouquettes au sucre et au chocolat

Pour les chou fourrés :

Une fois vos chou cuits, faites une crème pâtissière ou un pudding à la vanille:

La crème pâtissière :

– 25cl de lait
– 1 œuf
– 30g de farine
– 40g de sucre
– de la vanille liquide (ou sinon du sucre vanillé)

– Mettre le lait à bouillir avec la vanille (autant que vous voulez !).
– Blanchir les œufs avec le sucre (comme pour le biscuit).
– Ajouter la farine doucement avec l’aide d’une cuillère en bois.
– Lorsque le lait bout, le verser d’un coup sur les œufs blanchit en mélangeant bien.
– Remettre la préparation dans la casserole sur le feu, le temps de l’ébullition puis la retirer du feu.

Le pudding à la vanille :

– Soit vous faites vos fénéants et, comme moi, vous achetez un paquet de pudding à la vanille instantané en super marché, soit vous le faites-vous même. Je n’ai pas testé de recettes, je ne veux donc pas vous en présenter ici, mais avec google tout est possible 🙂 Le bon côté du pudding en sachet, c’est qu’il a la consistance PARFAITE pour fourrer vos chou, mais peut-être pas le goût…

Pour fourrer vos chou :

Munissez-vous d’une poche à douille, remplissez-là avec la crème ou le pudding, piquez vos chou avec une pointe de couteau (en dessous ! ), faites un mini trou au dessus (qui ne se voit pas) et insérer la pochette dans le gros trou. Fourrez vos chou. Ils sont pleins lorsqu’ils deviennent « lourd » et que la vanille pointe le bout de son nez par le trou.

Si quelqu’un à tester avec de la glace à la vanille, je suis preneuse 😉

Dégustez-les bien frais, avec du chocolat fondu (au micro onde, une minute à fond avec une cuillère à soupe d’eau, bien mélanger) ou des fruits frais !

Vous l’aurez compris, la pâte à chou fait des miracles, vous pouvez même faire des mini-chou pour décorer vos plats, en accompagnement à une bonne salade de fruit ou même, les fourrer en salés, mais ça, c’est une autre histoire…

A bientôt les petits cuistots 🙂

Ps: En vous écrivant, jécoute : Asaf_Avidan, mais l’original !

Manucure : la french en « V »

Bonjour à toutes ! (quoique les manucures, ça se développe chez les hommes aussi ;-))

Je vous présente aujourd’hui une petite idée de nail art facile à faire et rapide : la french en « V » !

Le résultat

Le résultat

Pour commencer, choisissez deux vernis qui vous plaisent et se coordonnent. Appliquez votre base afin de protéger l’ongle. Puis, appliquez votre premier vernis, qui servira de « base ». Personnellement j’utilise le vernis Where is my chauffeur d’Essie et Nail Colour 3 d’Essence ( Midnight date et City that never sleeps, pour quelques paillettes ) pour le « V ».

Les vernis utilisés pour la manucure en "V"

Les vernis utilisés pour la manucure en « V »

Ensuite, prenez votre second vernis et appliquez-le du côté de l’ongle vers le centre. Recommencez de l’autre côté de l’ongle (voir photo). Le plus simple est de ne pas bouger le doigt, mais  de « tirer » votre vernis vers le centre de l’ongle. Vous vous retrouvez avec une forme de « V ».

Votre vernis "de base"

Votre vernis « de base »

L'autre côté du "V", de la gauche au milieu

L’autre côté du « V », de la gauche au milieu

Le premier côté du "V" de la droite au milieu

Le premier côté du « V » de la droite au milieu

La manucure en "V"

La manucure en « V »

Pour plus de fun, vous pouvez ajouter des paillettes en superposant le vernis pailleté sur le « V » et/ou, comme moi, bien délimiter les deux couleurs avec l’aide d’une striping tape.

Striping tape

Striping tape

Le matos pour la striping tape

Le matos pour la striping tape

Manucure en "V" avec striping tape

Manucure en « V » avec striping tape

Mais qu’estcequs’estqueca ??? La striping tape est un espèce de scotch très fin et brillant de différentes couleurs : vert, or, blanc, rose, bleu etc ou, comme ici, argent. Vous pouvez le trouver sur le net, dans laPshiiitboutique ou, comme moi, dans le kit que Pshiiit a concocté pour Bourgeois (dans tous les Monoprix pour env. 8euros).

Kit nail art de Bourgeois et Pshiiit

Kit nail art de Bourgeois et Pshiiit

Il se « colle » sur l’ongle mais tient miiiille fois mieux avec un bon topcoat par dessus. Pour l’appliquer, le plus simple est de se munir d’une paire de ciseaux fins et d’une pince à épiler. Découpez un long morceau de striping tape et appliquez-la avec l’aide de la pince à épiler sur l’ongle. Appuyez ensuite avec le doigt pour bien qu’elle adhère sur l’ongle. Attention, votre vernis doit être sec. Appliquez un top coat par dessus et tadaaa ! Une jolie manucure colorée 🙂

Alors, vous en pensez quoi ? 🙂

ps: en vous écrivant, j’écoute : Passenger_Let her go

Manucure : Bah quoi ? Je lis mon journal sur les ongles, et alors ?

Bonjour Bonjour,
Nous sommes dimanche après midi, il fait (du moins ici), ni chaud ni beau alors je vous donne une petite mission manucure/nail-art : lire votre journal sur les ongles ! Cette manucure fait sont effet, on m’a souvent demandé comment faire, voici mon secret :

Appliquez votre vernis préféré (plus il sera clair plus ça se verra) en deux couches sur vos ongles (après avoir appliqué une base au préalable, of course ;-). Il s’agit ici du vernis Catrice 060 Bloody Mary to go. Laissez bien sécher. Le mieux est de faire l’application du vernis la veille.

Lire son journal sur ses ongles, fallait y penser !

Lire son journal sur ses ongles, fallait y penser !

Ensuite, tout ce qu’il vous faut est une veille revue, un journal ou des images imprimées d’internet… et de l’alcool modifié !
Verser une dose conséquente d’alcool dans un bol, découpez des lamelles de journal. Vous pouvez soit découper du texte (comme ici) ou des images. Trempez les lamelles dans l’alcool, il faut qu’elles s’imprègnent correctement puis appliquez les sur l’ongle en appuyant bien, laissez quelques secondes puis enlevez leeeentement les lamelles de votre ongle. Laissez sécher (évitez d’y toucher) et appliquez du top coat mat ou brillant !  That’s it ! Dites moi si vous avez testé et, ah oui, navrée pour la qualité de la photo, je vous en referai d’autres 🙂

Bon weekend à tous !

Pâtisserie : la gâteau aux fraises façon « à l’allemande »

Bonjour à tous !
La recette que je partage avec vous aujourd’hui est de loin ma préférée en cette période ! Le côté « gourmand et frais » est parfait pour le printemps ! Je l’intitule « façon allemande », car, pour ceux qui ont la chance d’être allés dans une « Konditorei » (l’équivalent d’une pâtisserie) en Allemagne, ils n’ont pas pu passer à côté des énormes gâteaux à plusieurs étages, souvent à base de vraie crème chantilly et de fruits, qui donnent l’eau à la bouche ! Pour cette recette, il va falloir d’un peu de temps et de patience mais le résultat en vaut largement le coup 🙂  3-2-1 : à vos fourneaux !

Votre liste de course :
– 7 œufs (bio !)
– 1 pincée de sel
– 205g de farine
– 340g de sucre
– 25cl de lait
– de la vanille liquide (ou sinon du sucre vanillé)
– du chocolat noir ou du Candy Melt (autant que vous en avez besoin, selon la superficie de votre biscuit. (max. 200g à mon avis)
– 1kg de fraises
– un ou deux sachets de nappage pour tartes.

Le gâteau aux fraises façon allemande :

 

Miam :-)

Miam 🙂

Temps de préparation : 10 min (le biscuit) + 4min (le chocolat) + 15 min (la crème pâtissière) + 10 min (la préparation des fraises) + 10 min (le nappage) = 50 min env.
Temps de repos : 10min le temps que le chocolat refroidisse
Temps de cuisson : 20min (le biscuit) + 1 min (le chocolat) + 4 min (la crème pâtissière) et 4 min (le nappage) = 30 min env.

Le biscuit :

– 6 œufs (bio !)
– 1 pincée de sel
– 175g de farine
– 300g de sucre

Il est extrêmement important de suivre la recette à la lettre, sinon le biscuit peut devenir rapidement trop dur et/ou trop dense !

Le biscuit en pleine cuisson

Le biscuit en pleine cuisson

– Préchauffer le four à 175°.
– Séparer le blanc des jaunes des six œufs et battre les blancs en neige avec une pincée de sel.
– Mélanger et battre les jaunes d’œufs avec le sucre (on dit qu’on les blanchit), minimum 3 minutes jusqu’à ce que le mélange blanchisse et prenne la forme d’une crème.
– Verser les blancs d’œufs en neige dessus et les mélanger doucement avec l’aide d’une cuillère en bois.
– Versez doucement la farine et mélangez lentement avec l’aide d’une cuillère en bois.
– Versez la préparation dans votre moule (qui a été beurré et fariné au préalable) et lisser le tout avec l’aide d’une spatule (attention n’appuyez pas sur la préparation !).
– Mettre le gâteau au four, à 175°, au milieu et le cuir 20min. Le gâteau doit avoir une couleur « caramel’. Attention ! Surtout n’ouvrez jamais la porte du four en pleine cuisson car cela l’arrêterai.

La crème pâtissière :

– 25cl de lait
– 1 œuf
– 30g de farine
– 40g de sucre
– de la vanille liquide (ou sinon du sucre vanillé)

– Mettre le lait à bouillir avec la vanille (autant que vous voulez !).
– Blanchir les œufs avec le sucre (comme pour le biscuit).
– Ajouter la farine doucement avec l’aide d’une cuillère en bois.
– Lorsque le lait bout, le verser d’un coup sur les œufs blanchit en mélangeant bien.
– Remettre la préparation dans la casserole sur le feu, le temps de l’ébullition puis la retirer du feu.

La fine couche de chocolat qui change tout :

– du chocolat noir ou du candy melt de couleur pour le côté fun (la quantité dépend de la surface de votre biscuit). Voir la méthode plus bas, dans la rubrique « le montage ».

Les fraises :

– Laver les fraises avec leurs queues et les couper en lamelles.
– Les asperger de citron (ne lésinez pas sur le citron, même concentré, les fraises n’en n’auront pas le goût, cela permet juste de les conserver plus longtemps).

Le nappage (facultatif) :

Vous pouvez acheter un nappage pour tartes (Vahiné par exemple) en grandes surfaces, suivez le mode d’emploi au dos. Refaites en autant que vous en avez besoin.

Lorsque vous étalerez le nappage sur les fraises veillez à le faire du milieu de la tarte. La bonne technique (apprise en Konditorei en Allemagne justement) est de faire couler votre nappage de la casserole sur une cuillère à soupe pour que le nappage tombe au centre de la tarte ! Le nappage sera plus homogène et s’étalera de lui même.

Le montage :

Le gâteau aux fraises façon allemande

Le gâteau aux fraises façon allemande

– Démoulez le biscuit une fois tiède et le mettre sur une assiette.
– Faire fondre votre chocolat au bain marie ou au micro-onde (une minute à fond avec une cuillère à soupe d’eau). Le mélanger deux bonnes minutes avec l’aide d’une cuillère afin que le chocolat soit homogène et brillant. L’étaler sur le fond de votre biscuit. Réserver au frais le temps qu’il durcisse. Le but est que la crème pâtissière ne « ramollisse » pas le biscuit.
– Lorsqu’il est bien frais, étaler la crème pâtissière lentement sur le dessus du biscuit.
– Mettre les fraises, comme vous aimez, en rosace, droite…
– Versez le nappage sur le tout.
– Mettre au frais le temps de la dégustation.
– A déguster avec une crème à la vanille, une chantilly maison ou une boule de glace ! Régalez vous 🙂

ps :  en vous écrivant, j’écoute : Adèle_Skyfall

Pâtisserie : Les cookies

Cookies au chocolat

Cookies au chocolat

Alala l’histoire des cookies ! Dur dur de trouver une bonne recette ! Il y en a avec du lait concentré (pas mal), de l’avoine (compliqué si on en consomme pas des masses)… souvent ils sont trop durs, trop mous, pas cuits, cramés en dessous. Je recherche une bonne recette depuis que je pâtisses (c’est à dire longtemps) et, miracle ! C’est chéri qui m’en a donner une (« bah oui Fanny fallait aller sur Marmitton voyons ! »). Mouais, fallait quand même les adapter pour en faire mes cookies préférés : les Cookies aux M&Ms ! Bref, il est temps de la partager avec vous 🙂

Temps de préparation : 10-15 min
Temps de cuisson : 10-15 min

Les cookies au M&Ms :
– 500g de farine
– 250g de beurre
– 2 sachets de sucre vanillé
– 200g de sucre blanc
– 250g de sucre de canne/ dites « cassonade »
– 2 œufs
– 1 sachet de levure chimique
– 1pincée de sel
– Autant de chocolat que vous voulez
– Autant de M&Ms que vous voulez
Préchauffez le four à 200°
Pour la pâte :

– Mélangez la farine, les sucres, le sel, la levure. Ajoutez le beurre en pommade (une minute découpé en dés, à fond au micro-onde s’il sort du frigo ! Attention de ne pas trop le rendre mou, sinon c’est foutu !) ainsi que les œufs.
– Ajoutez le chocolat et les M&Ms concassés. Pour cela, passez les au robot ou mettez les ingrédients dans un chiffon en coton et tapez, au sol, dessus avec un marteau. (oui, à force, je découvre le système D 😉 )
– Mélangez le tout pour en faire une boule de pâte.
– Avec l’aide de deux cuillères (ou vos mains ! Miam), faites des petits paquets sur une feuille de papier sulfurisé. Le plus dur est de ne pas manger la pâte pas cuite en entier…
– Enfournez 10 à 12 minutes à 200°. Attention, lorsque vous les sortirez, ils ne seront pas durs, comme la recette des tartelettes au citron, ils vont durcir en refroidissant ! Ne prolongez donc pas trop la cuisson, sous peine de les voir devenir noir en dessous…

Cookies aux M&ms ! Miiaaam

Cookies aux M&ms ! Miiaaam

Guten Appetit !

Ps : en vous écrivant, j’écoute : Asaf Avidan-Different Pulses

Cosméto : Lierac ou la guerre des boutons !

Image

Bonjour bonjour, je voulais vous parler depuis longtemps de ce produit « miracle » : la gamme Lierac Prescription !

Gamme Lierac Prescription

Gamme Lierac Prescription

Je ne crois pas trop aux produits miracles (bon j’avoue, j’en ai plein la salle de bain…) mais je cherchais depuis longtemps un produit sans trop de chimie (on peut toujours rêver), avec une odeur agréable et où on n’a pas l’impression que tout notre visage devient écarlate tellement il brûle ! Bref, je fais partie des rares personnes qui ont, encore à leurs âge, une peau dite « pas facile »… Suite à de nombreux (très nombreux) essais de produits type la gamme Aroma Perfection de Nuxe, la gamme peaux mixtes à tendance grasse de Nivea, la gamme Bebe, la gamme Alverde (en Allemagne uniquement) etc, je suis tombée amoureuse de celle de Lierac, trouvée par hasard suite à une quête sur internet ! Allez voir les avis sur beauté-test.com ! La gamme que j’utilise est sortie en novembre dernier,  j’utilise le fluide matifiant anti-imperfections et la solution kératolytique anti-imperfections.

Le fluide matifiant anti-imperfections et la solution kératolytique anti-imperfection

Le fluide matifiant anti-imperfections et la solution kératolytique anti-imperfections

Le fluide :
Pour qui ? Les peaux à imperfection adultes
Quels composants ? [8.5%] brevet déposé SKRL3 + acnacidol BG + sytenol A + hydroxy-acides + acide azélaïque greffé + zinc à l’eau de source marine
Quelles promesses ? Diminue rapidement les imperfections et resserre les pores, réduit le sébum et matifie la peau, répare, hydrate et protège la peau
Quelle présentation de produit ? Le flacon est proposé en parapharmacie dans une étagère blanche, lui étant dédiée. Chose appréciable, vous pouvez essayer le produit avant de l’acheter. Ensuite, le packaging est quelque peu « médical » mais ça a quelque chose de rassurant.
Quelle odeur ? Ça sent le frais, un peu la mandarine, mais l’odeur reste très discrète (ma parole, je suis hyper sensible aux odeurs des cosmétiques !)
Quelle texture ? Un fluide frais, qui se fond rapidement à votre peau. Sans film gras, facile à étaler.
Comment l’utiliser ? Sur une peau propre et parfaitement démaquillée. Le matin et/où le soir par de légers mouvements, en tapotant légèrement. Éviter à tout prix les contours des yeux/la bouche (je me suis retrouvée avec des cernes jaunâtres sur les yeux car je l’appliquais trop prés !).
Le prix ? Environ 35 euros
A quoi faut-il faire attention en l’appliquant ? A mettre une crème solaire l’été, par dessus, environ 10minutes après application (le temps que la crème pénètre bien) ! Idem, attendez une 10aine de minutes avant de vous maquiller par dessus.

La solution :
Pour qui ? Peaux à imperfections adultes
Quels composants ? [11.5%] hydroxy-acides (10%) + zinc
Quelle promesses ? Une solution astringente et fraîche, idéale les peaux adultes épaisses à imperfections, pour désincruster les pores, purifier, assainir et affiner le grain de peau. Affine et lisse le grain de peau, désincruste et resserre les pores, purifie et assainit la peau
Quelle présentation du produit ? Comme le fluide
Quelle odeur ? Plus chimique que le fluide, agressive au nez, mais une fois sur le coton, elle est fraîche, rafraichissante.
Quelle texture ? Une eau fraîche
Comment l’utiliser ? Sur une peau propre et parfaitement démaquillée avec l’aide d’un coton, le soir. Si votre peau picote, espacer les applications.
Prix ? Environ 20 euros
A quoi faut-il faire attention en l’appliquant ? Comme le fluide, attention aux yeux, à la bouche et aux petites plais (mon chat adore griffer, je vous dis pas le saut au plafond lorsque j’ai appliqué la solution sur la mini griffure sur mon visage…)

Le plus important, les résultats : je trouve que ces produits tiennent très bien leurs promesses ! Je suis étonnée qu’ils fonctionnent aussi bien rapidement et, surtout chose appréciable, dans le temps ! Le grain de peaux est raffermi, les boutons disparaissent peu à peu et… miracle ! les tâches aussi ! Plus d’excès de sébum, le maquillage tient parfaitement sans briller ! Personnellement j’utilise le fluide le matin et la solution le soir, je me tâte à acheter aussi le concentré bi-phase Anti-imperfections mais j’ai peur. Il paraît qu’une couche blanche se forme sur les boutons, je suis pas encore prête à assumer vis à vis de chéri hehe ! Non sérieusement, je sais qu’il faut mettre le prix mais les produits durent (trois mois pour le fluide et presque cinq pour la solution en ce qui me concerne) et ils fonctionnent ! Vous préférer mettre peux dans quelque chose qui ne fonctionne pas ? Ah dernière info, si vous mettez du fond de teint, je vous conseille quand même d’appliquer un fixateur de maquillage (sans corps gras !), car il tient mieux avec. Mais ça, je vous en parlerai une autre fois 😉

ps: en vous écrivant, j’écoute : Macklemore_Otherside

Manucure : été et petits pois

Bonjour bonjour ! Aujourd’hui je vais vous montrer une petite manucure hyper facile qui fait toujours son effet : les petits pois/points !

Des ptits pois ! Des ptits pois !

Des ptits pois ! Des ptits pois !

Alors, niveau facilité vous ne pouvez pas vous tromper, niveau temps hmmm, le temps que tout sèche, vous aurez besoin d’une demi-heure je pense ! [C’est parti !]
Limez l’ongle (toujours avec une lime en verre ! ) comme vous le souhaitez, appliquez une base. Personnellement, j’utilise la base de chez Sephora « Miracle Cure ». Suite à une période « ongle capsule » ils ont un peu du mal à s’en remettre. La base est bien, pas topissime, mais elle fait son taff.

Les vernis utilisés

Les vernis utilisés

Ensuite, appliquez une couche de blanc (ici Essie_blanc le seul qui fasse pas « Tip-Ex »), toujours en « Trois-temps » : passez le pinceau au centre de l’ongle puis une fois à droite, une fois à gauche. Si des parcelles d’ongle apparaissent sur les côtés, ne vous obstinez pas à les combler, c’est plus jolie un ongle redessiné par un vernis ! Attendez que ça sèche. Ensuite, appliquez un vernis plus « nacré » (ici Essie_Imported Bubbly). Ce n’est pas une obligation, personnellement je préfère un blanc plus « nuancé » comme base de couleur, le bronzage n’étant pas encore au top top héhé ! Si vous faites l’impasse sur le nacré, appliquez une seconde couche de blanc. Attendez que ça sèche, que ça sèche bien !

Puis, avec l’aide des dotting-tools (les espèce de tubes colorés sur la photo), choisissez la taille qui vous convient et munissez vous d’un peu de papier d’aluminium. Choisissiez les vernis qui vont vous servir pour les petits pois (ici Essence_36 (jaune) et Essence_41 (rouge) ainsi que Essie_Where is my chauffeur ?) et faites des petites gouttes sur la feuille d’aluminium. Trempez vos dotting-tool dedans et c’est parti pour un moment de créativité !

Dotting tool et autres idées !

Dotting tool et autres idées !

Appliquez les petits pois partout où vous voulez sur l’ongle. Changez de taille de dooting-tools suivant les couleurs/endroits pour plus d’inventivité !).
Laissez sécher ou appliquez un sèche vite (celui d’Essie est great !) suivi d’un top coat, en une ou deux couches, comme vous voulez !

Infos en plus, si vous n’avez pas de dotting tool, pas de panique ! Il existe des manière « maison » pour faire (presque le même) résultat, du type : mine de stylo sec, embout d’un stylo quatre-couleur, cure dent… voici une petite vidéo qui vous aidera :

Sinon vous pouvez en acheter sur internet ou chez la mythique Pshiiit (La pshiiiit-boutique). Vous avez trouvé une alternative ? Go il vous suffit de suivre la méthode en haut !
Voici une autre idée: avec un vernis Kiko comme couleur principale (Enigma Green) et des pois en blanc (Essie_blanc) sous un top coat mat (Manhattan_Promat) qui n’est pas génial, il paraît que les Essie sont très bien ! (eh oui, je ne jure que par cette marque visiblement ;-))

Manucure mat dans le même esprit

Manucure mat dans le même esprit

ps : en vous écrivant, j’écoute : Macklemore_ Can’t Hold Us